Qu’est-ce qu’une hypothèque? Explication simple.

Responsive Image

Qu’est-ce qu’une hypothèque? Explication simple.

Réaliser son rêve de propriété du logement. Pour beaucoup, c’est une étape importante. Mais acheter son logement coûte cher et souvent, les économies ne suffisent pas. Si vous contractez une hypothèque, la maison de vos rêves devient accessible. Nous expliquons en quoi consiste une hypothèque. Tout ce que vous devez savoir sur les obligations, les taux et les modèles.


 

Les hypothèques, qu’est-ce que c’est?

En cas d’achat d’un bien immobilier, seule une partie des coûts peut en général être couverte. Le reste est financé par une hypothèque. L’hypothèque est un emprunt auprès d’un prestataire hypothécaire, pour lequel vous payez des intérêts. Pour garantir l’emprunt, le prestataire hypothécaire reçoit un droit de gage sur votre bien immobilier. Si vous ne pouvez pas payer les intérêts, le bien lui servira de garantie.

Contracter une hypothèque: les conditions obligatoires

Pour contracter une hypothèque, il faut remplir les exigences suivantes:

Le nantissement représente la part du prix d’achat du bien que le prestataire hypothécaire prend en charge via l’hypothèque. Cette part ne doit pas dépasser 80%. En tant qu’acheteur, vous devez être en mesure d’apporter au moins 20% du prix d’achat sous forme de fonds propres. Au maximum 10% des capitaux propres peuvent provenir de votre prévoyance professionnelle. Par ailleurs, vous pouvez utiliser votre avoir du pilier 3a pour financer la propriété du logement.

La capacité financière indique si vous pouvez payer l’ensemble des frais liés à votre logement, à savoir les intérêts hypothécaires, l’amortissement de l’hypothèque et les charges annexes de votre bien. L’hypothèque est supportable lorsque les coûts totaux calculés représentent au maximum un tiers de votre revenu annuel brut. Comme le niveau des taux peut évoluer, le calcul est effectué avec un taux d’intérêt théorique de 5%.

Icon Information

Check hypothécaire

Avec le check hypothécaire de Valiant, vous déterminez de façon simple et rapide si une hypothèque est supportable pour vous.

Différence entre les hypothèques de premier et de deuxième rang

L’hypothèque de premier rang est possible jusqu’à un nantissement d’environ 65 à 67%. Si la somme provenant des capitaux propres et de l’hypothèque de premier rang ne suffit pas pour financer la maison de vos rêves, vous pouvez prendre une hypothèque de deuxième rang, qui vous permet d’aller jusqu’au nantissement maximal de 80%.

Bon à savoir: l’hypothèque de premier rang ne doit pas obligatoirement être amortie, c’est-à-dire remboursée. En revanche, vous devez rembourser l’hypothèque de deuxième rang dans un délai de 15 ans.

Grafik Hypothek

Les hypothèques de Valiant

Valiant propose des hypothèques adaptées à tous les besoins. Découvrez nos produits.

Que sont les intérêts hypothécaires?

Les intérêts hypothécaires sont les coûts que vous devez payer pour l’hypothèque. Ils sont indiqués en pourcentage de l’hypothèque totale. Imaginons une hypothèque de 1 000 000 francs à un taux d’intérêt de 1%. Vous paieriez annuellement des intérêts hypothécaires à hauteur de 10 000 francs, soit 833 francs par mois. Le montant des intérêts dus est différent selon le prestataire hypothécaire et le modèle d’hypothèque.
 

Différents modèles hypothécaires à disposition

Les modèles de financement les plus répandus sont:

Un taux d’intérêt fixe est défini pour une durée déterminée. Une résiliation pendant cette période entraîne des coûts importants.

Vous pouvez à tout moment résilier votre hypothèque moyennant un délai de préavis. Le taux d’intérêt monte et descend automatiquement avec le niveau général des taux.

Le taux d’intérêt de cette hypothèque à durée fixe s’oriente sur le London Interbank Offered Rate (LIBOR). Vous décidez vous-même à quel intervalle le taux sera adapté. En Suisse, le LIBOR sera remplacé fin 2021 par le Swiss Average Rate Overnight (Saron).

Trouver l’hypothèque adaptée

Les prestataires hypothécaires peuvent être des banques, des assurances ou des caisses de pension. Ces prestataires proposent de nombreux produits avec différents taux d’intérêt et conditions d’amortissement. Pour les profanes, il est difficile de s’y retrouver. Le produit qui est le mieux adapté pour vous dépend de la sécurité ou de la flexibilité que vous souhaitez, de votre situation financière, ainsi que de l’évolution des taux sur le marché. Dans tous les cas, il vaut la peine de demander conseil à un expert. Celui-ci peut expliquer les différents modèles et présenter les conditions. Vous y verrez ainsi plus clair dans la jungle des hypothèques.