Premier semestre réjouissant pour Valiant

La Banque Valiant reste sur la bonne voie en 2018. Au terme des six premiers mois et par rapport à la même période de l’exercice précédent, le bénéfice du groupe a progressé de 14,5%, à 59,8 millions de francs. Sur le plan de la croissance, la banque suprarégionale a ralenti le rythme compte tenu de la recrudescence des risques sur le marché de l’immobilier. Les perspectives pour l’année en cours demeurent positives.
09/08/2018, Financial News, Communiqué de presse

«Les chiffres sont bons et nous sommes sur la bonne voie. Conformément à notre politique éprouvée privilégiant la qualité plutôt que le volume, nous avons défendu avec succès ces derniers mois la marge d’intérêts de 1,09% réalisée au premier trimestre». C’est ainsi que Markus Gygax, CEO de Valiant, résume les six premiers mois. Le bénéfice du groupe a augmenté de 14,5% à 59,8 millions de francs. Le résultat des opérations d’intérêts de même que les revenus des opérations de négoce et des opérations de commissions ont augmenté.

Marge d’intérêts conservée
Le résultat des opérations d’intérêts s’établit à 150,9 millions de francs, soit une hausse de 5,3% par rapport au premier semestre 2017. Soulignons à ce sujet l’effet positif issu d’une nouvelle et appréciable baisse des charges d’intérêts que Valiant a réalisée grâce à des mesures comme les Covered Bonds et le remboursement d’un emprunt subordonné. Quant à la marge d’intérêts, elle est demeurée constante à 1,09% par rapport au premier trimestre. En hausse à 30,2 millions de francs, soit de quelque 4,4%, l’évolution des opérations de commissions et des prestations de service est restée positive. Les autres résultats ordinaires ont augmenté de 82,6% à 19,7 millions de francs, en raison de la distribution extraordinaire d’un dividende par Aduno. Cet argent a permis à Valiant de constituer des réserves pour risques bancaires généraux à hauteur de 9 millions de francs.

Hausse des coûts maîtrisée
Les coûts ont augmenté de 4,0% à 113,9 millions de francs. Valiant explique cette progression par l’intégration de Triba Partner Bank AG et par l’expansion dans de nouvelles zones de marché. Le ratio coûts/revenus a reculé à 55,1%, contre 58,1% au premier semestre de l’exercice précédent. Le résultat opérationnel a augmenté de pas moins de 15,5 millions de francs à 81,4 millions de francs (+ 23,5%).

Croissance freinée en raison d’une politique de risque prudente
Le marché suisse de l’immobilier recèle actuellement, comme chacun sait, des risques importants s’agissant des immeubles de rapport. Comme Valiant n’entend pas adapter son approche prudente en termes de risques, elle renonce volontairement à certaines opérations immobilières. A ce sujet, le CEO Markus Gygax déclare: «Il nous manque, dans le domaine des immeubles de rapport, des hypothèques pour un volume de 80 à 90 millions de francs. Nous préférons un développement plus lent, mais rentable.» Les prêts ont globalement progressé de 0,8% à 23,7 milliards de francs. Les hypothèques ont atteint 22,2 milliards de francs (+1,1%). La croissance liée à l’expansion géographique progresse conformément à la planification. Les fonds de la clientèle ont fléchi de 1,7% à 18,4 milliards de francs. Etant donné la pression persistante sur la marge d’intérêts, Valiant s’est volontairement séparée des fonds onéreux de grands clients.

Perspectives positives pour 2018
Valiant poursuivra cette année la mise en oeuvre de sa stratégie 2020. D’une part avec l’ouverture de nouveaux sites à Vevey (novembre) et Nyon (janvier 2019). D’autre part avec des services numériques qui simplifient les aspects financiers de la vie des clients. La prise de rendez-vous en ligne pour les clients en est un exemple. De plus, le nouveau type de succursale de Valiant, qui associe de manière inédite des prestations numériques et personnelles dans la zone clientèle, ayant fait ses preuves, il sera étendu à d’autres succursales existantes.

Pour l’année en cours, Valiant continue de tabler sur une nette augmentation du résultat opérationnel et sur un bénéfice d’un ordre de grandeur comparable à celui de l’exercice précédent. Compte tenu des risques évoqués plus haut concernant le marché de l’immobilier, elle s’attend à une croissance des prêts située dans le bas de la fourchette visée de 2 à 3%.

Les informations et documents relatifs au résultat semestriel sont disponibles à l’adresse valiant.ch/resultats.

Downloads
Télécharger Communiqué de presse du 9 août 2018 (pdf 232 KB)
Relations avec les médias
Nous nous tenons à la disposition des journalistes pour toute question:
031 320 96 01
medien@valiant.ch
date=09/08/2018,,time=07:00,,description=Premier semestre réjouissant pour Valiant