Valiant réalise un résultat semestriel réjouissant

Le bénéfice du groupe a augmenté de 2,9 % et se monte à 61,5 millions de francs, au terme des six premiers mois et par rapport à la même période de l’exercice précédent. Valiant a de nouveau atteint un très bon résultat brut des opérations d’intérêts, lequel a progressé de 2,9 %. La marge d’intérêts s’est maintenue à 1,11 %. Les attentes pour l’ensemble de l’année 2019 restent inchangées: un bénéfice légèrement supérieur à celui de l’année précédente.
08/08/2019, Financial News, Communiqué de presse

En mai 2019, Ewald Burgener a succédé à Markus Gygax au poste de CEO de Valiant. L’ancien directeur financier porte un regard satisfait sur le résultat semestriel de la banque suprarégionale: «Les taux d’intérêts ont à nouveau sensiblement baissé au premier semestre 2019. Toutes les banques ayant basé leur modèle d’affaires sur les hypothèques et les crédits pour PME ressentent ce vent contraire. Au vu de ces circonstances, nous avons obtenu un résultat semestriel réjouissant. Les opérations d’intérêts et la marge d’intérêts sont particulièrement positives.» Au premier semestre, le bénéfice du groupe a augmenté de 2,9 %, autrement dit de 1,7 millions pour atteindre 61,5 millions.

Un résultat des opérations d’intérêts entraînant une amélioration du bénéfice
Le résultat brut des opérations d’intérêts a progressé de 2,9 % par rapport à la même période de l’exercice précédent et s’élève à 155,2 millions de francs. «Je suis fier que nous ayons réussi à maintenir la marge d’intérêts à 1,11 %, malgré des taux d’intérêts historiquement bas. Depuis plusieurs années, la stabilité des opérations d’intérêts est l’un de nos points forts. Et nous continuons à nous battre pour chaque point de base de la marge d’intérêts», affirme le CEO Ewald Burgener. Valiant le fait avant tout au niveau des charges d’intérêts. Elle a pu les faire baisser à 28,5 millions de francs (-24 %). Le résultat des opérations de commissions et des prestations de service n’est pas satisfaisant. En effet, il a baissé de 1,6 % pour atteindre 29,8 millions de francs.

Discipline rigoureuse en matière de coûts toujours en ligne de mire
Le premier semestre 2019 confirme que Valiant maîtrise ses coûts. Les charges d’exploitation s’élèvent toutefois à 116,5 millions de francs (+2,3 %). Les charges de personnel se montent notamment à 65,2 millions de francs. Cela correspond à une hausse de 4,3 %, attribuée entre autres aux nouveaux postes à temps plein créés par Valiant dans le cadre de sa stratégie d’expansion. Les charges matérielles ont en revanche baissé à 51,3 % millions de francs (-0,2 %). Par conséquent, le ratio cost/income est passé de 55,1 % (année précédente) à 56,7 %. Le résultat opérationnel s’élève à 73,8 millions de francs (-9,3 %). Ce recul s’explique principalement par une baisse du produit des participations, qui l’an passé a été supérieur à la moyenne en raison d’un versement unique de dividendes de Aduno.

Croissance rentable dans le secteur des prêts
«Oui à un volume élevé, mais pas à n’importe quel prix.» Cette devise reste actuelle. Dans le cadre de la croissance de son coeur de métier, Valiant a pu malgré tout passer à la vitesse supérieure sans prendre de risques trop importants. Les prêts ont augmenté au total de 422,3 millions pour parvenir à 24,4 milliards de francs (+1,8%). Les hypothèques ont progressé de 2 % et représentent désormais 22,9 milliards de francs (+446,4 millions de francs). Avec 18,4 milliards de francs, les fonds de la clientèle sont légèrement en hausse (+0,7%).

Sous le signe de la stratégie
L’année 2019 s’inscrit sous le signe de la stratégie pour Valiant. D’une part, cette dernière continue de mettre en oeuvre sa stratégie actuelle de manière rigoureuse. D’autre part, elle travaille intensivement sur le développement de la stratégie jusqu’en 2024. Outre le conseil d’administration et le comité de direction, les collaborateurs sont aussi impliqués dans ce processus. «Ainsi, nous nous assurons que le chemin qui mène à un futur exigeant naît de l’intérieur et est largement soutenu», explique le CEO Ewald Burgener. La stratégie sera présentée en septembre 2019.

Nouvelle succursale prévue à Rapperswil
Après Rheinfelden, Wil, Saint-Gall et Frauenfeld, Valiant a défini Rapperswil (St-Gall) comme nouveau site d’expansion. L’évaluation de locaux adéquats et le recrutement de collaborateurs ont déjà commencé. Valiant prévoit une succursale moderne et innovante au bord du lac de Zurich avec cinq conseillers à la clientèle.

Attentes stables pour 2019
Ce solide résultat semestriel renforce Valiant dans ses attentes d’atteindre, en 2019, un bénéfice légèrement supérieur à celui de l’année passée. Dans le secteur des prêts, elle aspire à une croissance de 3 %.

Les informations et documents relatifs aux résultats semestriels 2019 peuvent être consultés à l’adresse: valiant.ch/resultats

Downloads
Télécharger Communiqué de presse du 8 août 2019 (pdf 245 KB)
Relations avec les médias
Nous nous tenons à la disposition des journalistes pour toute question:
031 320 96 01
medien@valiant.ch
date=08/08/2019,,time=07:00,,description=Valiant réalise un résultat semestriel réjouissant