L’open banking chez Valiant


L’Association suisse des banquiers définit l’open banking comme un modèle d'affaires basé sur l’échange standardisé et sécurisé de données entre la banque et des prestataires tiers dignes de confiance. Il consiste par exemple en l’échange de données financières entre Valiant et un fournisseur de comptabilité en ligne via un canal sécurisé. Cela permet de simplifier les processus de la clientèle.

  • Quel est le potentiel de l’open banking ?


    L’open banking génère des situations WIN-WIN-WIN.

    • La clientèle finale profite d’une grande vitesse d’innovation et donc de meilleurs produits, offres et processus.
    • Pour les fournisseurs tiers, la coopération avec des banques permet de proposer des produits innovants et d’accéder à une vaste base de clientèle.
    • Les banques peuvent étendre leur présence à de nouveaux canaux de distribution, accéder à davantage de données de tiers et proposer ainsi des produits innovants.
  • Quelle est l’importance de l’open banking pour Valiant ?


    Valiant veut aider sa clientèle à optimiser les processus et a pour ambition d’offrir une expérience de qualité via tous les canaux. Valiant est ouverte au thème de l’open banking et s’engage activement dans divers projets de standardisation d’interfaces afin de faciliter à l’avenir l’accès aux données.

Echange de données avec des tiers

Avec BusinessNet, Valiant propose dès à présent des interfaces modernes pour l’échange de données avec des tiers, et crée par exemple une connexion avec Bexio, KLARA et Swiss21.

Offre BusinessNet

Multi-banking

Depuis novembre 2019, les clients commerciaux et entreprises peuvent consulter les comptes d’autres banques suisses via l’e-banking Valiant.

Offre multi-banking

En matière d’open banking, Valiant suit les principes suivants


  • Niveau de sécurité élevé : Valiant permet l’accès à ses propres données uniquement si le partenaire et/ou l’infrastructure de sécurité sont dignes de confiance.

  • Contrôle : Valiant et ses clients peuvent suivre les accès de tiers à leurs données et retirer l’autorisation d’accès en cas de besoin.

  • Les coûts de connexion et l’exploitation de l’interface sont à la charge de la partie à l’origine de la demande.

  • Les paiements sont toujours autorisés via l’e-banking de Valiant afin d’assurer la sécurité nécessaire du trafic des paiements.

Télécharger Prise de position sur l’open banking (pdf 51 KB)