La prévoyance professionnelle dans toutes les phases d’évolution de l’entreprise

Les entreprises évoluent, croissent et optimisent les structures et les processus. Les exigences en matière de prévoyance professionnelle (LPP) se modifient en conséquence. Il convient de vérifier en permanence si la prévoyance professionnelle répond encore aux besoins de l’entreprise.



La prévoyance professionnelle (LPP) doit croître avec l’entreprise

Après sa création, une entreprise traverse différentes phases d’évolution. Elle croît, se développe et doit constamment s’adapter aux changements du marché. Il est important que les dirigeantes et les dirigeants d’entreprise restent flexibles et que l’adéquation des processus et des structures soit régulièrement examinée. Il en va de même pour les solutions de prévoyance d’une entreprise. La prévoyance professionnelle doit en effet s’adapter à l’évolution des besoins.



Prévoyance des PME : exigences selon les phases de l’entreprise

Chaque phase d’évolution d’une entreprise impose de nouvelles exigences en ce qui concerne ses solutions de prévoyance :

  • La phase de démarrage

    Vous trouverez ici des informations détaillées sur les différents modèles de prévoyance ainsi que tout ce que vous devez également savoir sur la prévoyance professionnelle LPP.


    Lorsqu’une entreprise en est encore à ses débuts, les dirigeantes et les dirigeants d’entreprise doivent faire face à d’innombrables tâches et défis relatifs à l’activité de base. L’accent est mis sur le développement de l’entreprise et l’acquisition de clients. Il reste ainsi peu de temps pour s’occuper de la prévoyance professionnelle.


    Exigences et tâches de la solution de prévoyance

    La prévoyance professionnelle LPP doit engendrer peu de charges administratives, et ne doit impliquer aucuns frais cachés.


    Une solution fréquemment choisie

    Pour des raisons de coûts, les entreprises se contentent souvent des prestations minimales de la prévoyance professionnelle (LPP) pendant la phase de démarrage. Très peu d’attention est généralement accordée au choix du modèle de prévoyance adapté et à un examen minutieux des prestataires et des prestations.


    Ce à quoi il faut veiller

    Les créateurs d’entreprise et les employés sont exposés à de nombreux risques à chaque phase de l’entreprise. Il peut par exemple y avoir une incapacité de gain temporaire ou une invalidité. En ce qui concerne la prévention, il est important d’agir dès la phase de démarrage plutôt que de réagir.


    Notre conseil

    Prenez le temps d’organiser minutieusement la prévoyance dès le départ. L’avis d’un expert peut faciliter la prise de décision.

  • La phase de croissance

    À quoi les employeurs doivent-ils veiller dans le choix de la solution de prévoyance ? Quelles erreurs faut-il éviter ? Entretien avec André Hofer, responsable adjoint prévoyance et planification financière chez Valiant.


    Durant la phase de croissance, les entreprises se concentrent sur le développement de leur clientèle et de leur personnel, et sur l’optimisation des processus et des opérations. À cet égard, il devient de plus en plus important d’attirer et de fidéliser sur le long terme des employés possédant des compétences spécialisées.


    Exigences et tâches de la solution de prévoyance

    Il s’agit de renforcer l’attrait de l’entreprise en tant qu’employeur et de s’assurer ainsi un avantage dans la lutte pour acquérir des spécialistes convoités. La fidélisation des collaborateurs existants est également un thème important. La prévoyance professionnelle représente une possibilité prometteuse à cette fin. Dans la plupart des cas, il est recommandé d’élargir les solutions de prévoyance.

    Les entreprises sont en outre souvent plus disposées et capables de prendre des risques dans cette phase d’évolution que durant la phase de démarrage, ce qui devrait se refléter dans le choix de la solution de prévoyance. Un risque accru peut en effet offrir des opportunités de rendement plus élevé.


    Une solution fréquemment choisie

    Des solutions semi-autonomes offrent la possibilité de prendre un peu plus de risques dans la stratégie de placement de l’avoir de vieillesse et d’obtenir ainsi un rendement plus important. Les risques de décès et d’invalidité restent souvent intégralement couverts.


    Ce à quoi il faut veiller

    Dans le cas de solutions partiellement autonomes, avec sa stratégie de placement, la caisse de pension risque de subir des pertes et de se retrouver ainsi en sous-couverture. Les employeurs pourraient alors se voir infliger des coûts supplémentaires pour les mesures d’assainissement.


    Notre conseil

    Examinez minutieusement votre caisse de pension préférée avant de conclure une convention d’affiliation. L’avis d’un expert peut être utile pour l’évaluation.

  • La phase de consolidation


    Lorsqu’une entreprise est suffisamment établie, il faut augmenter sa rentabilité et optimiser les coûts.


    Exigences et tâches de la solution de prévoyance

    La solution de prévoyance représente une excellente opportunité de fidélisation des collaborateurs clés sur le long terme. Bien conçue, elle peut en outre contribuer à l’optimisation fiscale.


    Une solution fréquemment choisie

    Les prestations pour les cadres peuvent être élargies à l’aide de solutions de prévoyance spécifiques pour les cadres, par exemple avec une prévoyance surobligatoire ou des solutions de prévoyance 1e. L’élargissement des prestations pour les cadres ne bénéficie pas qu’aux employés. Il accroît également l’attrait d’une entreprise en tant qu’employeur, conférant à celle-ci un avantage concurrentiel dans la lutte pour acquérir des spécialistes convoités, et offre en outre des possibilités intéressantes d’optimisation fiscale.


    Notre conseil

    Vous souhaitez offrir à vos cadres des possibilités individuelles de prévoyance surobligatoire ? Dans le cadre d’un plan de prévoyance 1e, les assurés peuvent décider eux-mêmes de la stratégie de placement de leur avoir de vieillesse selon leur profil de risque.

    Une prévoyance intéressante pour les cadres supérieurs permet d’accroître son attrait en tant qu’employeur. En savoir plus sur la prévoyance surobligatoire et les plans de prévoyance 1e.

Une comparaison des caisses de pension et un examen régulier sont essentiels

Pour que les solutions de prévoyance de votre entreprise tiennent toujours compte de l’évolution des besoins, vous devez réexaminer celles-ci tous les trois ans environ. Les questions suivantes jouent un rôle important à cet égard :

  • Le modèle de prévoyance choisi est-il encore adapté à votre entreprise ? Il convient d’examiner les modèles d’assurance complète, de fondation commune, de fondation collective ainsi que la possibilité des plans 1e.
  • Votre prestataire offre-t-il les meilleures conditions ? Une comparaison régulière des caisses de pension serait judicieuse.
  • Comment votre prestataire actuel se situe-t-il par rapport à ses concurrents en comparaison qualitative ?
  • Les prestations définies correspondent-elles encore aux besoins de votre entreprise ?
  • Quelles sont les prestations offertes par la concurrence ? Considérez-vous que votre solution de prévoyance vous permet de vous démarquer de vos concurrents ?
  • Vos employés sont-ils satisfaits des prestations offertes ?
Des solutions sur mesure pour votre entreprise

Vous recherchez une solution de prévoyance adaptée à votre entreprise ? Vous souhaitez faire examiner votre solution existante ? Nous vous apportons volontiers un conseil personnalisé.

Vous recherchez la solution de prévoyance idéale pour votre PME ou votre start-up ?

Avec le set de prévoyance PME de Valiant, vous bénéficiez de la couverture idéale en matière de caisse de pension et d’assurance de personnes. Nos spécialistes vous conseillent et vous accompagnent selon vos besoins.

Set prévoyance PME